graphique


graphique

graphique [ grafik ] adj., n. m. et n. f.
• 1757; gr. graphikos
I Adj. Qui représente, par des lignes, des figures sur une surface. Signes, caractères graphiques. Représentation graphique. Système graphique. alphabet, écriture. Arts graphiques. dessin , peinture.
Par ext. Relatif aux procédés d'impression artistique. Construction graphique : représentation d'un corps par des coupes, plans, élévations. Méthode, procédé graphique : représentation graphique de relations abstraites; emploi des appareils enregistreurs. — Inform. Destiné à la représentation, au traitement et à la reproduction des graphes et des images. Terminal graphique. Coprocesseur, mémoire graphique.
II N. m. Représentation du rapport de deux variables par une ligne joignant des points caractéristiques (les abscisses représentant une grandeur, ex. le temps; les ordonnées l'autre, ex. l'espace). courbe, diagramme , tracé. Le graphique des températures d'un malade. Graphique tracé par un appareil enregistreur. Mise en graphique d'une statistique. Il inscrit « sur des graphiques les courbes de production de la fabrique » (Aragon).
Par ext. Cour. Représentation graphique. graphe. Phénomène économique représenté par un graphique. histogramme. Graphique en colonnes, en demi-cercle (fam. camembert) .
III N. f. Didact. Technique de représentation d'un phénomène ou d'une réalité quelconque à l'aide de dessins, d'images ou de schémas, de graphiques. ⊗ CONTR. Oral.

graphique adjectif (grec graphikos) Qui a rapport au graphisme, au dessin, à l'action ou à la manière de tracer quelque chose : L'œuvre graphique d'un dessinateur. Qui est effectué au moyen de signes, du dessin, de la carte et surtout du dessin linéaire : Représentation graphique d'un phénomène. Relatif à la graphie, à la représentation du langage par l'écrit. Géologie Se dit d'une texture évoquant une écriture cunéiforme et résultant de l'intercroissance de quartz et de feldspaths alcalins. Mathématiques Se dit des méthodes de résolution de certains problèmes au moyen de figures géométriques généralement dessinées dans le plan (abaques, monogrammes, etc.). ● graphique (expressions) adjectif (grec graphikos) Arts graphiques, le dessin, l'estampe, le design graphique. Industries graphiques, ensemble des techniques et des activités qui concourent à la production d'imprimés. Écran graphique, écran de visualisation relié à un ordinateur, permettant d'afficher rapidement des graphismes. Traitement graphique de données, traitement de données, manuel ou automatisé, qui utilise les propriétés de la graphique. ● graphique nom masculin (de graphique) Représentation de données qualitatives, ordonnées ou quantitatives, par une construction utilisant les propriétés de la perception visuelle et appliquant les lois de la graphique. Tracé décrit par un appareil enregistreur. ● graphique nom féminin (de graphique) Système de signes utilisant les propriétés du plan pour faire apparaître les relations de différence, d'ordre ou de proportionnalité dans un ensemble de données. ● graphique (expressions) nom masculin (de graphique) Graphique de circulation des trains, tracé des positions successives des trains sur une ligne, dans un système de coordonnées rectangulaires dont les abscisses représentent le temps, et les ordonnées, les distances. Graphique Gantt, graphique à échelle variable, destiné à mettre en évidence l'avancement d'un programme, la tâche à réaliser dans chaque période constituant l'unité de travail à l'intérieur de cette période. Graphique Hijmans, graphique Planus, graphique servant à représenter un circuit administratif de documents. ● graphique (synonymes) nom masculin (de graphique) Tracé décrit par un appareil enregistreur.
Synonymes :
- tracé

graphique
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Qui décrit, représente par des figures. Arts graphiques: le dessin, et, par ext., tous les arts où il intervient (arts du livre et de l'impression, affiches, bandes dessinées, etc.).
d2./d MATH Procédé graphique: résolution d'équations par intersection de courbes représentatives.
rII./r n. m. TECH Tracé d'un diagramme, d'un plan, d'une coupe, etc.

⇒GRAPHIQUE, adj. et subst.
I. — Adj. Qui représente (quelqu'un ou quelque chose) par des lignes ou des figures sur une surface. Représentation, signe, système graphique.
A. — [La ligne, les figures forment des dessins] L'invariable répertoire graphique des jeunes enfants : une locomotive, un bateau, un cheval, un bonhomme (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 72). Ces épures graphiques qui constituent (...) l'armature définitive de l'œuvre d'art (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p. 96).
Art graphique. Art dont la technique de représentation utilise les lignes ou les courbes (dessin, gravure); p. ext., tout procédé de reproduction (typographie, photographie). La photographie est-elle un art? La voici qui (...) entre en concurrence avec les autres arts graphiques pour la décoration des intérieurs (PRINET, Phot., 1945, p. 119).
Métier graphique. Métier de celui qui pratique un art graphique ou qui effectue des travaux en relation avec cet art. Les métiers graphiques (typographes, photographes, brocheuse, relieur) (ROBERT, Artis., 1966, p. 163).
B. — [La ligne, les figures sont les éléments d'un code, d'un système écrit organisé]
1. [La chose représentée est un son] Caractère, code, morphème, système, unité graphique. Mais cette polyphonie (...) est si désorientante pour nos oreilles septentrionales, que je doute qu'on la puisse noter avec nos moyens graphiques (GIDE, Retour Tchad, 1928, p. 893) :
1. Le grand préhistorien Obermaier (...) a suivi la postérité des dessins encore directs et quasi impressionnistes, quoique déjà simplifiés, de l'art rupestre ibérique (...). Il les a vus aboutir aux dessins dépouillés des fameux galets aziliens, dont il est significatif que Piette les ait pris, au début, pour un alphabet! Du moins nous dévoilent-ils le mécanisme de la formation graphique des lettres.
HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 32.
P. méton. Qui porte des inscriptions. La discipline qui a reçu le nom d'épigraphie embrasse et publie par ordre géographique tous les monuments graphiques romains, gravés au ciseau et autres (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 560).
2. [La chose représentée par des lignes, des courbes, des figures est un phénomène en évolution]
a) Dans les sc. fondamentales (phys., math.). Calcul, opération graphique. La méthode basée sur le théorème des trois moments est susceptible d'une solution graphique (RÉSAL, Ponts métall., t. 2, 1889, p. 277).
b) Dans les sc. appliquées (méd., écon., sociol.). On peut donc donner une image graphique d'un son par une courbe (Arts et litt., 1935, p. 40-03). La méthode graphique pour l'enregistrement de l'activité physiologique (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 474).
3. GÉOL. [P. anal. d'aspect; en parlant d'un minéral en englobant un autre] Une très belle variété du granite graphique (ÉLIE DE BEAUMONT, B. Sté géol. Fr., t. 4, 1847, p. 61). Il y a des pegmatites dites graphiques, où les cristaux de quartz se détachent en gris (...) simulant des caractères hébraïques ou cunéiformes (LAPPARENT, Abr. géol., 1886, p. 117).
II. — Substantif
A. — Subst. masc.
1. Représentation symbolique ou à coordonnées cartésiennes d'un phénomène statique ou en mouvement observé en fonction d'un autre paramètre (durée, coût, etc.). Graphique en banderoles, en bandes, en barres, en tuyaux d'orgue. Dans un graphique de fièvre, les petits clochers de la fièvre (RENARD, Journal, 1901, p. 636). Un graphique idéal de trafic ferroviaire (BUTOR, Modif., 1957, p. 232) :
2. ... il inscrit, ou plutôt fait inscrire sur des graphiques les courbes de production de la fabrique, et au fur et à mesure, il se représente comme la courbe pourrait se développer...
ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 22.
2. Courbe, tracé transcrivant les variations d'une fonction mathématique :
3. En inventant la géométrie analytique, Descartes rendait l'algèbre visible et l'inscrivait dans l'espace grâce à ce que l'on a appelé depuis des graphiques.
HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 57.
3. Tracé produit par un appareil enregistreur. Et la terre mesure et c'est elle qui trace La courbe et le graphique et l'enregistrement (PÉGUY, Ève, 1913, p. 936).
B. — Subst. fém. Système d'écriture, système graphique. Si l'étudiant (...) est au courant des règles générales de la dynamie phraséologique, on pourra (...) lui laisser la faculté de les appliquer (...) tant qu'elles soient rappelées par une graphique spéciale (MOCQUEREAU, Nombre mus. grégor., 1908, p. 243).
En partic. Dans ses limites strictes, la « graphique » recouvre l'univers des réseaux, celui des diagrammes et enfin l'univers des cartes qui s'échelonne de la reconstitution atomique à la transcription des galaxies, en traversant le monde des figures, du dessin industriel et de la cartographie (J. BERTIN, La Graphique ds Communications 15, 1970, p. 169).
REM. Graphiquement, adv. Par des moyens graphiques. Le cœur sera observé directement ou par la caméra, ou bien ses mouvements seront enregistrés graphiquement (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p. 281).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1757 astron. « opération graphique » (Encyclop. t. 7); 1762 « description donnée par une figure » (Ac.). Empr. au gr. « qui concerne l'action d'écrire »; suff. -ique. Fréq. abs. littér. : 89.

1. graphique [gʀafik] adj. et n.
ÉTYM. 1757, opérations graphiques, t. d'astron., Encyclopédie; du grec graphein.
Didactique.
———
I Adj.
A
1 Qui représente ou suggère (qqch.) par des lignes, des figures tracées sur une surface. || Signes, caractères graphiques. || Description, représentation graphique. || Images graphiques, en science.Arts graphiques : arts plastiques fondés sur le dessin. Dessin, peinture, gravure, mosaïque, vitrail.
2 Relatif aux procédés d'impression artistiques.Procédés graphiques. || Construction graphique : représentation d'un corps par des coupes, plans, élévations. || Dessin graphique : technique des constructions graphiques. || Calcul graphique : méthode consistant à remplacer le calcul numérique par des constructions de figures ( Nomographie).
Méthodes, procédés graphiques : représentation graphique de relations abstraites; emploi des appareils enregistreurs.Par ext. || Analyse graphique. Graphologique.
0 (…) les appareils de la méthode graphique, mis au point au Collège de France par Marey, pneumographes et cardiographes, sphigmographes et pléthysmographes.
Jean Delay, la Psychophysiologie humaine, p. 9.
3 (1801, in D. D. L.). Spécialt. Relatif à un code écrit. || Système graphique (idéographique, phonétique, syllabique, alphabétique). Écriture.
4 Inform. Destiné à la représentation, au traitement et à la reproduction des graphes et des images. || Terminal graphique. || Coprocesseur, mémoire graphique.
B Géol. Qui simule une écriture (en parlant de l'apparence d'un minéral). || Pegmatites graphiques.
———
II N. f. || La graphique.
1 Vx. Les arts du dessin.
2 Didact. Technique de représentation d'un phénomène ou d'une réalité quelconque à l'aide de dessins, d'images ou de schémas. || La graphique et le traitement graphique de l'information, ouvrage de J. Bertin (1970).
CONTR. Oral.
DÉR. Graphiquement.
HOM. 2. Graphique.
————————
2. graphique [gʀafik] n. m.
ÉTYM. 1752, « description par une figure »; sens actuel, v. 1900.
1 Représentation du rapport de deux variables par une ligne joignant des points caractéristiques (les abscisses représentant une grandeur, par ex., le temps, les ordonnées l'autre, par ex., l'espace). Courbe, diagramme, tableau, tracé. || Graphique des températures successives d'un malade : feuille de température. || Graphique tracé par un appareil enregistreur. || Le marégramme, graphique tracé par un marégraphe ( -gramme). || Graphique de la marche des trains. || Utilisation des graphiques en économie : graphiques relatifs à l'évolution d'un phénomène dans le temps (chronogramme), relatifs à une distribution de fréquence (histogramme). || Graphique de production. || Mise en graphique d'une statistique.
1 C'est à peine si on lui montre la feuille de température. Il veut voir ces graphiques réguliers, apprendre à lire cette écriture pointue.
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, III, VIII.
2 (…) il inscrit, ou plutôt fait inscrire sur des graphiques les courbes de production de la fabrique, et au fur et à mesure, il se représente comme la courbe pourrait se développer (…)
Aragon, les Beaux Quartiers, I, IV.
3 Le graphique des progrès de la peste, avec sa montée incessante, puis le long plateau qui lui succédait, paraissait tout à fait réconfortant au docteur Richard (…) « c'est un bon, un excellent graphique », disait-il.
Camus, la Peste, p. 256.
2 Représentation graphique d'un phénomène (et non plus seulement le diagramme rectangulaire ou graphique cartésien). || Graphiques à plusieurs dimensions (stéréogrammes, cyclogrammes).
4 La grande invention de rendre les lois sensibles à l'œil et comme lisibles à vue s'est incorporée à la connaissance, et double en quelque sorte le monde de l'expérience d'un monde visible de courbes, de surfaces, de diagrammes, qui transposent les propriétés en figures (…) Le graphique est capable du continu dont la parole est incapable; il l'emporte sur elle en évidence et en précision. C'est elle, sans doute, qui lui commande d'exister, qui lui donne un sens, qui l'interprète; mais ce n'est plus par elle que l'acte de possession mentale est consommé.
Valéry, Variété III, p. 182.
5 Aux symboles divers seront préférés, dans un travail scientifique, des rectangles dont seule la hauteur sera variable (…) Ces formes de graphiques sont généralement peu commodes pour suivre une évolution dans le temps, les chronogrammes les plus simples et les plus courants étant obtenus par un graphique cartésien dans lequel les points représentatifs de chaque chiffre sont reliés entre eux et chacun à chacun par des demi-droites, afin d'obtenir ce qu'on appelle assez improprement une courbe.
J. Romeuf, Dict. des sciences économiques, art. Graphique.
6 On peut bien, en effet, convenir d'une forme géométrique pour chaque lettre et enseigner son tracé dit « correct »; il reste toujours que l'acte graphique engage une suite de gestes expressifs du système nerveux et musculaire de chacun et, par delà, de son système psychique. L'écriture devient la courbe d'un sismographe et l'œil expert du graphologue saura la déchiffrer (…) toute lettre dit à la fois sa place dans l'alphabet, mais encore la nervosité, la mollesse, l'autorité, l'élégance (…) de celui qui l'écrit.
René Huyghe, Dialogue avec le visible, p. 31.
HOM. 1. Graphique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • graphique — 1. (gra fi k ) adj. 1°   Qui est figuré par le dessin. Description, représentation graphique d une machine.    S. m. Le graphique, le dessin de la figure, de l ornement, des machines, etc. en tant qu il est auxiliaire des sciences exactes.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Graphique — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Graphique », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot graphique peut être employé… …   Wikipédia en Français

  • -graphique — graphe, graphie, graphique ♦ Éléments, du gr. graphos, graphia, de graphein « écrire ». Le suffixe graphe sert à former des substantifs désignant des personnes (auteurs, écrivains : biographe) ou des instruments (barographe :baromètre… …   Encyclopédie Universelle

  • GRAPHIQUE — adj. des deux genres T. didactique. Il se dit particulièrement Des descriptions, des opérations qui, au lieu d être simplement énoncées par le discours, sont données par une figure. Description graphique d une éclipse de soleil, de lune, etc.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GRAPHIQUE — adj. des deux genres T. didactique Qui représente par le dessin. Description graphique d’une éclipse de soleil. Représentation graphique du passage de Vénus sur le disque du soleil. Arts graphiques, Ceux qui exigent l’emploi du dessin. Dessin… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • graphique — grafikas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. chart; diagram; graph; plot; schedule vok. Diagramm, n; Grafik, f; grafische Darstellung, f; Graphik, f; graphische Darstellung, f; Kurvenbild, n rus. график, m pranc. abaque, m; courbe, f; …   Automatikos terminų žodynas

  • graphique — diagrama statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. chart; diagram; graph; plot vok. Diagramm, n; graphische Darstellung, f; Schaubild, n rus. график, m; диаграмма, f; схема, f pranc. diagramme, m; graphique, m; schema, m …   Automatikos terminų žodynas

  • graphique — grafikas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Geometrinis funkcinio ryšio atvaizdas plokštumoje. atitikmenys: angl. graph; plot vok. Schaubild, n; Schautafel, f rus. график, m pranc. graphique, m …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • graphique — grafikas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. graph; plot vok. Diagramm, n; Schaubild, n rus. график, m pranc. diagramme, m; graphique, m …   Fizikos terminų žodynas

  • graphique — ● adj. ►GRAPH Se dit d un mode d affichage qui permet le contrôle des affichages à l écran au Pixel près, et non pas bloc par bloc, caractère par caractère …   Dictionnaire d'informatique francophone


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.